23 01 2016 - Nikos Zompolas

LA VÉRITÉ M'APPARTIENT

Photo B. Kostohryz

LA VÉRITÉ M'APPARTIENT

NATHALIE RONVAUX

Théâtre des Capucins


Mise en scène Charles Muller

Mia Myriam Muller

Mme Mannopper Colette Kieffer

Commissaire Leclerq Jacques Bourgaux

Brigardier Salvin Jérôme Varanfrain


La Vérité m’appartient de Nathalie Ronvaux a obtenu le Prix du Concours littéraire national 2013, un concours bienvenu dans la mesure où il permet de découvrir et de faire reconnaître de «nouvelles plumes», et d’ainsi régénérer notre «scène nationale».

En Belgique, après la Seconde Guerre mondiale, deux femmes s’accusent mutuellement d’actes antipatriotiques. Un commissaire et son brigadier sont chargés de l’enquête. Durant les interrogatoires, les deux adversaires vont devoir se défendre et prouver leur innocence.

La Vérité m’appartient raconte – dans une série de face-à-face tendus entre interrogateurs et interrogés – l’histoire de cet affrontement sans concession et de la difficile quête de la vérité durant les années troubles d’après-guerre. Une quête de la vérité qui n’est pas encore aboutie et qui mérite qu’on la poursuive, ainsi que le prouve notamment au Grand-Duché la publication de diverses recherches historiques sur la réalité des attitudes des institutions et de leurs représentants durant les années d’occupation de la Seconde Guerre mondiale.

Nathalie Ronvaux est née au Luxembourg en 1977. Son manuscrit Vignes et louves reçoit en 2010, le prix d’encouragement de la Fondation Servais. En juin 2012, une exposition temporaire au Musée de la Résistance met en espace des poèmes de son recueil La liberté meurt chaque jour au bout d’une corde (Éditions Phi). Elle participe e.a. aux projets et publications Fabula Rasa – lecture scénique au Théâtre des Casemates à Luxembourg – et Fragment 3793 (Hydre Éditions). Ses textes courts Echographie (en 2010) et Enterre-moi (en 2014) sont présentés au Théâtre du Centaure à Luxembourg. Sa pièce de théâtre La vérité m’appartient obtient le 1er prix au Concours littéraire national 2013 (Hydre Éditions). Son recueil de poésie Vol de nuit à ciel ouvert est publié en novembre 2014 aux Éditions Phi. Début 2015, elle est en résidence avec la chorégraphe-danseuse Anne-Mareike Hess pour la création d’une performance présentée dans le cadre du festival Concordan(s)e à Paris.